12 FAQ (Frequently Asked Questions)

Pour en savoir plus sur Clayver, notre contenant en céramique pour le vin, sa conservation et son élevage

QU’EST-CE QUE CLAYVER?

UNE DéFINITION

Clayver est un contenant en céramique d’une capacité de 250, 350 ou 400 litres. Le poids des trois modèles est respectivement de 100, 125 et 150 Kg. La forme peut être sphérique ou ovale afin de limiter le poids et de favoriser les mouvements de convection qui apparaissent naturellement lors de la fermentation et pendant l’élevage sur lies fines. La forme sphérique permet aussi une manipulation plus facile du contenant et rend le nettoyage plus aisé.

QUELLES DIFFéRENCES AVEC LA TERRE CUITE ?

PLUSIEURS SORTES DE TERRES

La terre cuite, à la différence de Clayver, est faite à partir d’une seule sorte de terre, habituellement extraite dans l’aire de transformation sans aucune sélection et cuite à des températures en-dessous ou juste au-dessus 1000°C.

D’un point de vue fonctionnel, comparée à Clayver, la terre cuite présente habituellement un degré de porosité supérieur, souvent excessif, et requiert parfois une imperméabilisation afin de pouvoir contenir des liquides.

QUELLES DIFFéRENCES AVEC LE BOIS ?

ABSENCE DE SUBSTANCES DONNÉES AU VIN

La principale différence entre Clayver et le bois consiste dans l’absence de substances cédées au vin. La porosité de Clayver est équivalente à celle du bois mais l’échange gazeux est généralement plus bas, à cause de la matrice organique même du bois.

COMMENT FERMER CLAYVER?

LE COUVERCLE EN VERRE

La fermeture de Clayver est assurée par un couvercle en verre. Vous devez d’abord avant tout vérifier que la surface de l’ouverture du Clayver soit parfaitement propre et à l’aide d’une spatule en bois ou en plastique étaler sur la surface une mince couche de graisse oenologique douce (un échantillon est fourni avec le Clayver).
Vous pouvez ensuite placer le couvercle de manière à ce que sa surface adhère parfaitement à la surface de l’ouverture du Clayver en attendant quelques minutes pour permettre à la graisse de s’installer.

Il s’agit ensuite de bouger lentement le couvercle dans le sens des aiguilles d’une montre et en sens inverse afin de rendre la couche de graisse aussi uniforme que possible.
On peut considérer l’opération terminée quand la rotation devient difficile et quand en regardant à travers le verre la surface lubrifiée apparaît homogène. À ce stade, le couvercle devrait être fermement collé sur le Clayver.
Le vin devrait normalement effleurer la surface inférieure du couvercle de verre. À ce point, avec la mise en place de la bonde barboteur, le vin est en sécurité. Si vous voulez utiliser un couvercle obturateur, nous recommandons d’utiliser l’accessoire CL104, le col inox avec ses pinces.
Pour ce qui concerne l’ouverture du couvercle, nous recommandons de déplacer lentement le couvercle à l’horizontal jusqu’à ce qu’il touche et dépasse un peu du bord extérieur du Clayver et d’utiliser un levier en bois afin de soulever le couvercle.

DE QUOI CLAYVER EST-IL FAIT ?

LE MATERIAU

Clayver est un contenant fait de grès obtenu à partir d’un mélange de matière première sélectionnée dans le but précis de le rendre approprié pour la conservation et le vieillissement du vin. Une petite porosité résiduelle permet un échange léger de gaz avec l’environnement extérieur. Ce type de matériau garantit une excellente inertie chimique et l’absence de transfert d’ions métalliques au vin.
Malgré le fait que le grès soit particulièrement dur et résistant, il reste un matériau sensible aux impacts. Un certain soin est par conséquent nécessaire lors de sa manipulation.

QUELLES DIFFéRENCES AVEC LE BéTON ?

LA RéSISTANCE ENVERS LES ACIDES

Clayver peut être comparé au béton du point de vue de son imperméabilité et de son isolation thermique. Cependant Clayver est soumis à une température élevée (1200 °C), traitement qui le rend bien plus stable que le béton. Aussi, Clayver possède une très haute résistance chimique envers les acides et les bases, mêmes les plus forts, ce que le béton ne possède pas.

COMMENT DéPLACER CLAYVER ?

ATTENTION ET SOIN

Clayver est fait en céramique et peut donc se casser s’il subit un impact assez violent contre des coins durs ou s’il tombe, de hauteurs même modestes. Pour cette raison le déplacement du Clayver doit toujours être effectué en le roulant sur des surfaces qui ne sont pas trop dures ou qui sont protégées, par exemple avec du carton, ou en le hissant en insérant dans son ouverture un morceau de bois plus long que son diamètre et en le hissant ainsi à partir du centre avec une corde. (Voir l’image).

Clayver peut avoir deux types de support : l’un en bois (code CL203) et l’autre en acier avec des cales en polyéthylène (code CL201). Tous les deux sont appropriés pour déplacer Clayver avec un transpalette normal. Nous recommandons de bien faire attention, une fois que vous avez soulevé la cuve pleine et que vous souhaitez la reposer à terre, de le faire aussi doucement que possible. Seul le Clayver de 250 litres peut être tourné sur lui-même (quand il est vide) et retourné sens dessus dessous, et ce seulement sur le support en acier, afin de le nettoyer, par exemple avec un nettoyeur à barriques ou pour le laisser reposer quand il est vide.

QUEL CERTIFICAT ALIMENTAIRE ?

UNE CERTIFICATION GARANTIE

La céramique a un règlement pour son utilisation alimentaire et doit respecter des limites précises en ce qui concerne l’émission de cadmium et de plomb dans un environnement acide. Clayver ne contient pas ces substances. Clayver a passé avec succès tous les tests d’émission avec des solutions acides avec un pH en-dessous de 2.5 concernant tous les éléments entrant dans sa composition naturelle. Clayver publie toujours sur demande la certification selon le Règlement 1935/2004/CE, 2005/31/CE la Directive et le Décret Ministériel 04/04/1985.

CLAYVER EST –IL « NATUREL » ?

MATIèRE D’ORIGINE NATURELLE

Le terme « naturel » est souvent employé improprement et abusivement. Clayver est un produit fabriqué par l’homme, mais toute la matière première utilisée pour le fabriquer (les terres) est d’origine complètement naturelle, choisie selon sa pureté et sa pertinence œnologique, mélangée seulement avec de l’eau, moulée en forme de sphère et cuite au four. Rien d’autre.

QUELLES DIFFERENCES AVEC L’ACIER ?

ISOLATION | POROSITé

Il y trois différences avec une cuve en acier:

* Le haut degré d’isolation thermique de Clayver en raison de son poids et de son épaisseur, de plus de 2 cm.
* Aucune conductivité électrique et par conséquent moins de problèmes de réduction du vin.
* La petite porosité résiduelle qui permet un échange de gaz avec l’extérieur, bien que modeste.

COMMENT LAVER CLAYVER ?

QUELLES SOLUTIONS ADOPTER ?

Vous pouvez facilement utiliser des solutions acides ou basiques dans des conditions “raisonnables”. Par exemple, pour les acides, il est préférable d’éviter l’acide fluorhydrique, pour les bases, même les plus fortes, comme la soude caustique, il est préférable d’éviter d’aller au-delà de 100°C. Vous pouvez même utiliser de la vapeur, en faisant attention à laisser le conteneur se refroidir ensuite naturellement, sans forcer les choses. Vous pouvez aussi utiliser un jet à eau à haute pression et des solutions enzymatiques. Nous recommandons de le remplir de la solution choisie pour ainsi dissoudre tout ce qui peut l’être. En ce qui concerne la manipulation nécessaire dans ces opérations vous devriez vous référer au point précédent.

COMBIEN COUTE CLAYVER?

LA CAPACITé D’ UNE BARRIQUE

Le Clayver (de 250L) a la capacité d’une barrique, un conteneur que nous avons pris comme référence. Son prix départ entrepôt est celui d’une barrique de très bonne qualité, avec la différence que, avec un traitement adéquat, Clayver durera pour toujours et n’apportera aucune substance au vin, ni n’altérera ses caractéristiques organoleptiques.